L'atelier soudé

 

Un pincement au cœur lorsque l’on jette un téléphone ou un ordinateur pour un composant défaillant ? Face à la pile d’objets électroniques partis trop tôt, l’Atelier Soudé propose de lutter contre l’obsolescence, programmée ou non, en donnant aux utilisateurs les moyens de réparer eux-mêmes.

Le défi : lutter contre l’obsolescence de nos objets électroniques

Tous les ans, 40 millions d’objets électroniques sont jetés en France, avec tous les matériaux rares et/ou polluants qui les composent. Rallonger la vie de nos objets électroniques répond donc d’abord à un défi écologique ! Pour l’équipe de l’Atelier Soudé c’est aussi une manière de reprendre le contrôle sur ces objets que nous ne comprenons pas et qui accompagnent pourtant notre quotidien.

Pour affirmer le droit de chacun à réparer, l’Atelier accueille et accompagne les possesseurs d’objets électroniques et électriques (téléphones et PC portables, petit électroménager, matériel audio/vidéo…) dans la réparation de leurs appareils et facilite la transition vers une économie zéro-déchets, plus citoyenne, plus écologique et moins dépendante des circuits classiques de production.

Ainsi, plusieurs fois par semaine ils proposent des ateliers de co-réparation à la M[Y]NE : mise à disposition d’outils, accompagnement au diagnostic et à la réparation, vente de pièces à prix libre si  besoin, et bien sûr entraide et convivialité ! Novice ou bidouilleur aguerri, chacun y trouve son compte.

Un lieu partagé : la MYNE

Situé au 1 rue du Luizet à Villeurbanne, la Manufacture des Idées et des Nouvelles Expérimentations  (avec le Y symbole du « fork » et de la réappropriation) est un Tiers-Lieu « Open Source » qui héberge, en plus de l’Atelier Soudé, les activités de la Paillasse Saône, un laboratoire citoyen.

Toute personne désireuse de mener un projet avec une visée écologique et citoyenne pourra y trouver un cadre de développement et d’accompagnement : un « serious-space » pour travailler au calme au contact d’autres porteurs de projet,  un « zen space » de convivialité et un « not so serious space » avec cuisine, un jardin partagé, un labo permettant des expériences biologiques et chimiques, et bien sûr un atelier, partagé entre les besoins des autres projets et les permanences de l’Atelier Soudé.

L’engagement : rejoindre l’équipe des soudés

L’atelier est en pleine effervescence depuis son lancement officiel en Janvier 2016, et chacun peut apporter sa pierre à l’édifice selon ses compétences et le temps qu’il a à consacrer. Les bidouilleurs et réparateurs sont bien entendu les bienvenus afin d’accompagner les adhérents dans leur formation à la réparation.

L’Atelier cherche aussi des bénévoles prêts à organiser des évènements, des sociologues en herbe pour mieux connaître les participants et avoir un retour sur les activités menées, ainsi que la participation à différents projets utiles : outils d’échange de compétence, plateforme de gestion d’atelier, dispositif d’atelier mobile pour organiser des ateliers partout dans la ville, nouveaux formats d’ateliers éducatifs (public jeune), et toute autre bonne idée que vous pourriez apporter !

Lancez-vous !

L’Atelier Soudé ouvre ses portes tous les lundis de 16h30 à  19h30 et les mercredis de 18h à 21h, et il est possible de bénéficier de tous les services de l’association une fois la cotisation réglée. D’autres ateliers sont également organisés lors événements extérieurs.

Pour un engagement bénévole, n’hésitez pas à vous présenter directement à la MYNE au 1 rue de Luizet à Villeurbanne (un mercredi après-midi par exemple), ou à contacter l’équipe par mail ou directement sur Facebook en indiquant vos envies, compétences et disponibilités.

Envie de donner du temps dès maintenant ? Découvrez les besoins actuels des associations, dont l’Atelier Soudé, sur les thèmes qui peuvent vous intéresser :

Donner du temps pour développer le libre et le faire soi-même
Donner du temps pour réduire nos déchets

Commenter