Ce sont 1 500 personnes qui sont hébergées chaque soir dans l’un des centres du Foyer Notre-Dame des sans-abri, qui œuvre pour garantir sécurité, nourriture et accès à l’hygiène à ces personnes de l’ombre. Et pour maintenir cette activité vitale pendant le confinement, l’équipe du foyer a besoin de vous. 

La fermeture des six magasins Bric à Brac de la région, boutiques de seconde-main tenues par les bénévoles du Foyer, met à mal les ressources dédiées à la protection des sans-abri. De plus, des mesures particulières qui coûtent cher ont été prises par les établissements pour assurer la continuité des actions : aménagement des centres et des rythmes de vie des foyers, équipements spécifiques pour les équipes… 

Pour maintenir cet hébergement d’urgence alors que certaines structures d’accueil de jour et des maraudes ne peuvent plus être assurées par les associations qui luttent contre l’exclusion, tous les coups de pouce financiers sont les bienvenus !

Pour faire un don, rendez-vous sur : soutenir.fndsa.org/b/mon-don

Photo : L’accueil de jour La maison de Rodolphe, crédit : Foyer Notre-Dame des sans-abri