Les masques, on le sait bien, sont une denrée rare actuellement. Et si la confection de masques à usage médical ne peut être réalisée que par des fabricants spécialisés, la fabrication de masques en tissus classiques est à la portée de presque tout le monde, avec ou sans machine à coudre ! De nombreuses initiatives ont vu le jour en France et dans la région pour grouper la confection, proposer des modèles, faciliter les dons de masques… Alors si vous vous sentez l’âme d’un couturier ou d’une couturière, n’hésitez plus !

Les masques, des armes en plus pour lutter contre l’épidémie

Si le plus important reste de bien respecter l’ensemble des gestes barrières, un masque en tissu constitue une protection supplémentaire pour ralentir l’épidémie. Il limite nos projections de salive et protège donc les personnes que l’on croise. Avec un masque sur le visage, on évite de se toucher la bouche et le nez tout le temps, ce qui peut aussi nous épargner une contamination.

Pour être efficace, le masque doit impérativement couvrir à la fois la bouche et le nez et être plaqué contre le visage. Pensez à changer de masque toutes les 4 heures, à le laver à 60°C et surtout, ne le touchez que pour le mettre et l’enlever !

L’embarras du choix pour confectionner vos masques

L’ Association Française de Normalisation (Afnor) s’est chargée de proposer un guide d’exigences minimales à satisfaire par les particuliers et les professionnels désirant fabriquer des masques dits « masques barrière ». Nous vous proposons de consulter en libre accès les spécifications et les patrons obtenus de l’Afnor le 15 avril 2020. Il est cependant préférable de télécharger vous-même ces documents pour être sûrs de recevoir les dernières mises à jour. Ces guides restent relativement techniques, et si on peut trouver des décryptages intéressants sur le blog textile Couture et paillettes, il est parfois plus simple de se fier à un tutoriel !

Heureusement, pour faciliter la confection de ces masques, on trouve de nombreux tutoriels en ligne. Privilégiez ceux  qui utilisent des patrons de l’Afnor. Les Curieux proposent ainsi un pas à pas écrit et vidéo pour réaliser un masque forme « bec de canard » adapté du patron diffusé par le CHU de Grenoble. La boutique de mercerie lyonnaise l’Atelier de la création propose, elle, un tutoriel pour réaliser un masque « trois plis », de forme rectangulaire.  La créatrice lyonnaise Alory nous invite à en réaliser même sans machine à coudre avec cette vidéo, et on retrouvera aussi le tutoriel d’un modèle très simple sur Green Ladies, le blog de la lyonnaise Héloïse.

À qui, et comment distribuer ses masques ?

Partout autour de vous, des personnes ont besoin de masques. Si des plateformes comme À vos masques, Les petits masques solidaires ou Maskattack – Sauve ton soignant proposent la mise en lien entre confectionneurs et demandeurs, vous pouvez aussi distribuer vos masques directement près de chez vous.

Dans votre quartier, des professionnels continuent certainement à travailler au contact du public : n’hésitez pas à demander à votre épicier ou au cabinet médical du bas de la rue s’ils en ont besoin. Les travailleurs de l’urgence sociale lancent aussi un appel : contactez les à urgence-sociale-lyon-covid@protonmail.com pour leur proposer vos masques.

Plus largement, c’est nous tous qui pouvons choisir de protéger les autres en nous couvrant le visage lors de nos sorties. Vous pouvez donc proposer vos masques à vos voisins, ou faire une petite cagnotte d’immeuble pour couvrir l’achat du matériel pour les couturiers volontaires.

Partout dans la métropole, des initiatives se montent pour faciliter, quartier par quartier, la création et la distribution de masques. Voici un tour d’horizon des possibilités, n’hésitez pas à les contacter !

Lyon

La boutique de créateurs Les Curieux dans le 2e arrondissement cherche des petites mains pour produire encore plus de masques car chaque jour les demandes explosent ! Pour les aider, vous pouvez les contacter via leur site ou leurs réseaux sociaux.

La créatrice de la marque d’upcycling En Bobine Moi a également mis en place un groupe Facebook lyonnais pour mutualiser les efforts et les dons. Vous pouvez la contacter via cette page pour lui proposer votre aide, ou trouver quelqu’un à aider dans votre quartier !

À la Croix-Rousse, Olivier Gabrys coordonne les dons de masques en direction des infirmiers libéraux : en le contactant par téléphone au 06 64 80 68 73, il vous indiquera les étapes à suivre pour déposer vos masques auprès des infirmiers du quartier.

Dans le quartier de Montchat, la MJC vous invite à déposer vos jolis masques dans la boîte aux lettres extérieure (53, rue Charles Richard), ils seront récupérés et lavés avant d’être donnés aux animateurs et personnels des écoles qui en ont besoin.

Même la Métropole de Lyon s’y met, qui propose aux couturiers et couturières solidaires de s’inscrire via ce formulaire ou par mail à masquepourtous@grandlyon.com pour recevoir gratuitement les matériaux. La Métropole se chargera ensuite de la distribution des masques.

Villeurbanne

Si vous êtes du côté de Villeurbanne, le collectif des Villeurbannais masqués vous propose de rejoindre leur équipe de couturiers et couturières et de réfléchir avec eux à un mode de distribution. Il suffit pour cela de leur envoyer un mail via ce formulaire.

Tassin

En périphérie, l’association Mieux vivre à Tassin mutualise la confection et la distribution de masques dans un local près de l’horloge et invite tout volontaire à les joindre par mail à l’adresse contact@mieuxvivreatassin.fr ou bien par téléphone au 07 83 89 81 27.

Pour les plus chevronnés

Pour les plus professionnels d’entre vous, l’entreprise Boldoduc a mis en ligne une plateforme pour proposer son aide : disposant de tissus techniques agréés, l’entreprise cherche des courturier.es avec des machines adaptées.

Si vous avez une quantité suffisante de masques, vous pouvez aussi vous rendre sur cette page afin de remplir un questionnaire qui vous permettra ensuite de remettre vos masques directement au CHU de Lyon.

 

Alors n’attendez plus, dégainez fils et aiguilles et venez en aide aux soignants, commerçants, livreurs, familles, pour faire reculer le covid-19 à Lyon !

 

Photo : Matt Giesbrecht via Flickr

Découvrez toutes les actions