Vous trouverez ici une liste non exhaustive de guides d’information, de plans de construction et de clés de détermination pour mieux connaître la biodiversité et comprendre comment l’accueillir concrètement dans vos jardins, parcs, balcons et autres extérieurs.

Notre mission : faire éclore le plus de refuges possibles

Nous pouvons faire émerger autour de nous des jardins et balcons refuges pour la biodiversité. Un jardin, parc, balcon est accueillant pour la biodiversité lorsqu’il est agrémenté d’une diversité de plantes sauvages et locales, qu’il est géré sans pesticides et dans le respect de la nature, par exemple en taillant peu les arbres (en dehors du printemps) et en laissant des espaces non tondus. Il peut disposer de petits aménagements comme des gîtes et nichoirs pour accueillir les petits animaux. Voici les missions que nous pouvons nous donner :

Inciter des proches qui disposent de jardins et balcons à les aménager pour accueillir la nature et recueillir leurs promesses de préserver la biodiversité à travers leur extérieur.
Lancer un mouvement avec d’autres personnes pour qu’un jardin ou espace vert commun soit plus accueillant pour la nature : jardin de copropriété, cour d’école, espace vert de lieu de travail, square de quartier…
Faire de votre propre jardin ou balcon un refuge pour la biodiversité.  Vous pourrez si vous le souhaitez, rejoindre le réseau des refuges LPO et être accompagné-e.

Vos outils spécifiques à ce défi

Visionnez le replay du webinaire 100 refuges de biodiversité où Élizabeth et Philippe Rivière, coordinateurs bénévoles des refuges LPO du Rhône, nous donnent toutes les astuces pour aménager nos jardins et balcons pour la biodiversité. Le webinaire a été réalisé à l’occasion du « défi 100 refuges de biodiversité » fin mai 2020. Justine Swordy-Borie, d’Anciela, y présente aussi la raison d’être de ce défi.

Consultez notre document argumentaire et mail-type pour piocher des arguments pour inciter vos voisins, amis ou votre entreprise à accueillir la nature dans leurs extérieurs. Ce document a aussi été réalisé pour le « défi 100 refuges de biodiversité » lancé fin mai 2020, mais les informations qu’il contient sont toujours utiles.

Pour favoriser la biodiversité autour de chez soi

Pour commencer, retrouvez les conseils complets d’Arthropologia (association naturaliste lyonnaise) pour favoriser la biodiversité autour de soi dans cet article ou leur guide Pollinis’action. Découvrez aussi toutes les informations pour créer un refuge de biodiversité avec la LPO (association française pour la protection de la nature).

Vous pouvez vous inspirer grâce à ces reportages réalisés dans des jardins accueillants pour la biodiversité. Vous pourrez ainsi découvrir le jardin d’Élisabeth et Philippe Rivière à Genay dans ce chouette reportage de Télématin et retrouver des astuces pour faire de votre balcon un refuge pour la nature en visitant celui de Frédérique, à Lyon, toujours avec Philippe Rivière. Enfin, ce podcast de Sud Radio, à écouter à partir de la minute 22 pour en savoir plus sur les refuges LPO.

Vous trouverez aussi ci-dessous des plans et conseils pour réaliser des aménagements ou choisir vos plantations.

Aménager des gîtes, nichoirs, mangeoires, passages pour la faune locale

Plan pour fabriquer un gîte pour les chauve-souris (LPO)

Plan pour créer un nichoir à abeilles sauvages (Arthropologia)

Plan pour fabriquer un distributeur de noisettes pour les écureuils (LPO)

Plan pour fabriquer un abri pour les hérissons (LPO)

Plan pour la fabrication d’un nichoir à oiseaux (famille des passereaux) et conseils pour son installation (LPO)

Plan pour la fabrication d’une mangeoire à oiseaux (famille des passereaux) et conseil pour son entretien (LPO)

Des plans plus spécifiques pour chaque espèce à retrouver sur le site de la LPO.

Mettre en place des espaces végétalisés pour favoriser la biodiversité

Guide de plantations pour favoriser la biodiversité (FNE France)

Guide pour réaliser une mare naturelle

Guide pour réaliser une spirale à herbes aromatiques, par Arthropologia.

Se procurer des graines et plantes favorables à la biodiversité

Des sachets de graines de plantes sauvages locales sont disponible à Anciela (2,50€ le sachet) et aussi en ce moment dans les mairies d’arrondissement de Lyon (gratuitement). Les jardiniers de la Ville de Lyon ont réalisé cette vidéo pour expliquer comment les planter.

Pour jardiner en faveur de la biodiversité

Jardin sauvage, Fédération Connaître et Protéger la Nature

Jardin sauvage rassemble les nombreuses recommandations pour transformer son jardin tout ce qu’il y a de plus classique, en un véritable jardin vivant. Avec illustrations, humour et conseils naturalistes avisés, ce guide s’adresse à tous les jardiniers, même ceux qui n’ont qu’un balcon pour s’exprimer ou qui comptent s’attaquer au pied de leur immeuble ! Livre de chevet de tout jardinier de biodiversité, il est à offrir ou à partager sans modération.

Jardiner bio en bandes dessinées, Denis Pic Lelièvre

Pour apprendre à cultiver des plantes dedans et dehors, en terre ou en hydroponie, en été ou en hiver, dans une approche biologique respectueuse de la santé et de la planète, et fondée sur les bienfaits des micro-organismes cachés dans le sol.

Pour identifier les plantes et animaux de vos extérieurs

Sites internet de référence

Tela-botanica (réseau collaboratif de botanistes francophones) : Découvrez les caractéristiques de la flore qui vous entour et participez à la collecte de données qui seront mises à disposition aux botanistes, pour des projets scientifiques.

Oiseaux.net (portail et guide encyclopédique des oiseaux du monde) : identifiez les espèces d’oiseaux qui vous entoure, pour mieux connaître leurs caractéristiques et leurs comportements.

Applications mobiles

Pl@ntnet : identifiez des milliers de plantes à partir d’une photo que vous aurez prise, et rejoignez un projet de sciences participatives sur la biodiversité végétale.

Ornithopédia Europe : application d’identification d’oiseaux à de caractéristiques relevées.

Ouvrages

Le guide ornitho, Guide Delachaux

Guide répertoriant l’ensemble des oiseaux qui nichent ou peuvent être observés régulièrement en Europe, en Afrique du Nord, ainsi que dans une grande partie du Moyen-Orient. Ce sont 720 espèces qui y sont décrites à l’aide de brefs descriptifs sur leur taille, leur localisation, leur caractéristique et parfois leur habitude, accompagnés de planches d’illustrations avec des dessins aux traits fins et détaillés pour une identification des plus précises.

Des plantes par la couleur, Guide Delachaux

Guide botanique des espèces d’Europe tempérée parfaitement adapté aux débutants qui permet une reconnaissance des plantes (y compris graminées, arbres et arbustes) grâce à un élément simple et accessible : leur couleur. Les dessins sont jolis mais surtout précis pour une identification optimale. Chaque espèce est décrite par un bref texte sur leur caractéristique physique et leur lieu géographique.

Retrouvez les livres mentionnés dans cette page ainsi que de nombreuses autres ressources utiles à la médiathèque de la Maison de l’environnement, 14 avenue Tony Garnier, Lyon 7e. Ces ouvrages sont aussi disponibles dans certaines bibliothèques municipales.

Pour partager vos observations

Avec l’application NaturaList, partagez vos observations via votre smartphone pour alimenter les connaissances scientifiques sur les espèces et leur répartition. Les données sont ensuite partagées avec le portail Faune-France (dont fait partie Faune Rhône, ci-dessous).

Sur le site Faune-rhone.org, déposez directement vos observations pour favoriser la connaissance et la protection de la biodiversité.

Des refuges de biodiversité près de chez nous

Le jardin refuge LPO d’Elizabeth et Philippe, à Genay

Le balcon refuge de Brigitte, à Lyon