Pour toutes celles pour qui le confinement pèse chaque jour un peu plus et qui éprouvent le besoin de partager leur détresse, l’association Stellis a mis en place une permanence d’écoute téléphonique assurée aujourd’hui par deux psychologues bénévoles. Cette ligne offre un espace de parole pour les femmes qui ressentent le besoin de s’exprimer, quelle que soit leur situation, et ce auprès de professionnelles expérimentées et bienveillantes qui sauront orienter vers des structures relais si elles en ressentent le besoin. 

Les bénévoles de Stellis s’attendent à être fréquemment contactées dans les semaines à venir : des sollicitations plurielles, l’absence de lien social et des violences intraconjugales en augmentation peuvent faire de cette période de confinement un cauchemar pour de nombreuses femmes. 

Les appels reçus à ce jour concernent ainsi des réalités de vie diverses : « La semaine dernière, une cheffe de service nous a contacté car elle se sentait dépassée par la gestion de son travail à distance,  elle n’avait plus ses conditions de travail habituelles et devait gérer l’urgence », raconte Christelle, présidente de l’association. « Ça peut être aussi des mamans qui doivent s’occuper à plein temps de leurs enfants handicapés, habituellement pris en charge par une structure d’accueil », ajoute-elle. 

Pour permettre d’offrir une assistance à toutes les problématiques de vie, l’équipe aurait besoin de travailleurs sociaux ou d’assistantes sociales pour répondre bénévolement à des questions d’ordre juridique, économique ou sociale… Si vous pensez pouvoir proposer cet accompagnement et êtes disponible les mardis matin ou vendredis en soirée, contactez l’association par téléphone au 07 71 58 48 87 ou via accueil@associationstellis.org. 

Crédit photo : Elodie Perriot pour Stellis

Découvrez toutes les actions